SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.78 issue8American cutaneous leishmaniasis: use of a skin test as a predictor of relapse after treatmentA critical examination of summary measures of population health author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

PANDAV, Chandrakant S. et al. Validation des nécessaires permettant de tester ponctuellement la teneur en iode du sel: expériences indiennes. Bull World Health Organ [online]. 2000, vol.78, n.8, pp. 975-980. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862000000800007.

Les troubles dus à une carence en iode constituent un problème important de santé publique et l’iodation du sel est l’intervention la plus largement employée pour les éliminer. Toutefois, il est indispensable de surveiller réguliè rement la teneur en iode du sel pour que cette intervention soit efficace et durable. Le dosage iodométrique, méthode traditionnelle de mesure de la teneur en iode, présente des problèmes du fait qu’il est peu accessible et coûteux. Les nouveaux nécessaires d’épreuves utilisables pour des tests ponctuels sont peu coûteux, exigent une formation minimale et donnent immédiatement les résultats. A l’aide des données des enquêtes visant à évaluer la disponibilité en sel iodé dans deux Etats indiens, le Madhya Pradesh et le Territoire de Delhi, nous avons testé l’applicabilité d’un tel nécessaire sur le terrain. Des échantillons de sel ont été recueillis dans 30 écoles de Delhi, choisies en appliquant la technique du sondage en grappes du Programme élargi de Vaccination. Un seul observateur s’est chargé de mesurer la teneur en iode au moyen du nécessaire. Les échantillons de sel recueillis dans le Madhya Pradesh l’ont été dans 30 grappes rurales et 30 grappes urbaines identifiées par la même technique, en se servant des données du recensement. Dans chaque grappe, les échantillons de sel ont été recueillis dans 10 foyers choisis au hasard et chez tous les détaillants. Les 15 enquêteurs ayant procédé à cette enquête ont fait une estimation de la teneur en iode des échantillons de sel sur le terrain au moyen du nécessaire d’épreuve. Tous les échantillons ont été ramenés au laboratoire central de Delhi, où la teneur en iode a été estimée au moyen du dosage iodométrique, qui a servi de référence. La concordance entre les valeurs obtenues avec le nécessaire d’épreuve et le dosage iodométrique diminuait au fur et à mesure que le nombre d’observateurs augmentait. Si la sensibilité n’a pas été très touchée par l’augmentation du nombre d’observateurs (93,3% pour un seul observateur et 93,9% pour de nombreux observateurs), la spécificité a chuté brutalement (90,4% pour un seul observateur et 40,4% pour de nombreux observateurs). Etant donné la faible spécificité et le grand nombre de faux positifs qui en est résulté lorsque le nécessaire d’épreuve a été employé par de nombreux observateurs (« situation réelle »), il est probable que ces derniers surestiment réguliè rement la disponibilité en sel iodé. Cette surestimation pourrait entraîner un relâchement des efforts. Par conséquent, jusqu’à ce qu’on dispose d’une autre méthode fiable, il faut utiliser le dosage iodométrique pour surveiller la teneur en iode du sel à tous les échelons, depuis le producteur jusqu’au consommateur, si l’on veut s’assurer de l’efficacité du programme.

Keywords : sodium chloride [analysis]; iodine content; colorimetry [methods]; evaluation studies; India.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English