SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.78 issue8Through Mintzberg’s glasses: a fresh look at the organization of ministries of healthResource allocation and budgetary mechanisms for decentralized health systems: experiences from Balochistan, Pakistan author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

STANG, Amanda; SCHWINGL, Pamela  and  RIVERA, Roberto. Nouveaux questionnaires de contrôle pour la fourniture des contraceptifs oraux associés et de l’acétate de médroxyprogestérone-retard (AMPR) par les programmes communautaires. Bull World Health Organ [online]. 2000, vol.78, n.8, pp. 1015-1023. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862000000800011.

Pour multiplier les services de planification familiale en dehors des dispensaires traditionnels, les programmes de soins de santé génésiques ont employé des services communautaires de planification familiale permettant de recenser les femmes susceptibles d’utiliser des méthodes hormonales de contraception en toute sécurité (plus précisément, des contraceptifs oraux et injectables). L’un des outils les plus importants de ces services est le questionnaire de contrôle. Celui-ci consiste en général en une série de questions auxquelles il faut répondre « par oui ou par non », permettant d’identifier certaines contre-indications (par exemple l’allaitement au sein ou des antécédents d’accident vasculaire cérébral) qui empêchent les clientes d’utiliser des contraceptifs hormonaux sans évaluation médicale. Ils sont surtout très utiles dans les régions reculées ou dans les endroits où il n’y a pas de personnel ayant une formation médicale.Toutefois, des problèmes peuvent se poser lorsque ces questionnaires de contrôle sont basés sur des critères dépassés ou inexacts, ne reflétant plus les connaissances actuelles que l’on a de l’innocuité des méthodes. Par exemple, un agent des services communautaires de planification familiale peut, pour cette raison, ne pas donner à une femme qui pourrait le prendre le contraceptif de son choix ou, à l’inverse, lui offrir une méthode contraceptive qui n’est pas sans danger pour elle sur le plan médical.Pour résoudre ce problème, de nouveaux questionnaires de contrôle ont été mis au point afin de déterminer si les clientes peuvent ou non prendre les contraceptifs oraux associés et l’acétate de médroxyprogestérone-retard (AMPR) offerts par ces programmes communautaires. Ils sont basés sur l’ensemble des critères qui figurent dans un document de l’OMS de 1996 intitulé Pour un meilleur accès à des soins de qualité en matière de planification familiale. Critères de recevabilité médicale pour l’adoption et l’utilisation continue de méthodes contraceptives. On y trouve le détail des conditions requises pour pouvoir utiliser des méthodes contraceptives, qui sont le fruit d’une analyse étendue et d’un consensus auxquels sont parvenus des experts internationaux.Dans le cadre de l’élaboration de ces questionnaires de contrôle, Family Health International a rassemblé les questionnaires actuellement utilisés par ces services communautaires dans 33 programmes de planification familiale d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie et. Ils ont été traduits, analysés et évalués de façon à déterminer dans quelle mesure ils reflétaient les directives de l’OMS en la matière. On a élaboré une série de projets de questionnaires concernant les contraceptifs oraux associés et l’AMPR, de façon à les faire correspondre à chacune des affections figurant dans les catégories 3 et 4 de l’OMS, ce qui permet d’identifier les femmes à qui il ne faut pas qu’un agent de ces services communautaires propose ces méthodes. L’analyse approfondie de ces questionnaires s’est faite par un processus d’examen à trois niveaux. Ils ont été testés sur le terrain par des agents des services communautaires et leurs clientes dans cinq sites internationaux. Les résultats de ces tests de terrain ont indiqué la nécessité de joindre un mode d’emploi d’une page (Annexe 1) à ces questionnaires, afin de préciser leur objectif et de fournir une explication pour chacune des questions de la liste (Annexe 2).L’intérêt d’une approche à plusieurs niveaux pour élaborer des directives et des matériels tels que ces questionnaires de contrôle a été confirmé au cours de ce projet. Cette approche a fourni des indications précieuses sur l’importance d’un processus participatif et consensuel impliquant les prestateurs et les formateurs. La collaboration d’experts venus de divers horizons, notamment des instances gouvernementales, des universités et des organismes de recherche dont beaucoup ont une grande expérience du terrain, a donné une vision plus large au débat et rendu le produit final plus crédible. En confrontant leurs points de vue au cours de discussions, ces experts sont parvenus à un consensus sur chaque détail de ces questionnaires. Toutefois, la dernière étape, qui consistait à les tester sur le terrain, était peut-être l’une des plus importantes pour créer des documents qui puissent être utilisés correctement et avec efficacité. Nous espérons que ces outils et la méthode utilisée pour les élaborer pourront servir de mécanisme permettant de délivrer des contraceptifs en toute sécurité à des populations mal desservies, par l’entremise des services communautaires de planification familiale partout dans le monde.En fin de compte, en élaborant, en affinant, en testant et en diffusant ces questionnaires de contrôle, le but est de donner aux prestateurs locaux la possibilité d’offrir les meilleurs services au plus grand nombre possible de femmes dans les régions mal desservies. Nous espérons que ces questionnaires de contrôle pourront être intégrés partout dans le monde dans les programmes communautaires, qu’ils pourront accroître la qualité des services et des soins et permettront à davantage de femmes d’avoir accès aux contraceptifs.

Keywords : community health services; contraceptives [oral]; contraceptives [combined]; contraceptives [contraindications]; drug incompatibility; eligibility determination standards; guidelines; medroxyprogesterone 17-acetate [contraindications].

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English