SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.79 issue4Keeping clean water clean in a Malawi refugee camp: a randomized intervention trialMass measles vaccination in urban Burkina Faso, 1998 author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

BALLUZ, Lina et al. Exposition environnementale aux pesticides au Honduras après le passage de l’ouragan Mitch. Bull World Health Organ [online]. 2001, vol.79, n.4, pp. 288-295. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862001000400004.

OBJECTIF: Pour rechercher la présence d’une contamination de l’environnement après le passage de l’ouragan Mitch (30-31 octobre 1998), nous avons réalisé en population une enquête transversale sur les ménages dans le barrio d’Istoca (département de Choluteca) au Honduras. Le but de cette étude était d’évaluer la contamination chimique de l’eau de boisson et l’importance de l’exposition humaine à des produits chimiques à la suite d’inondations de grande étendue. MÉTHODES: L’enquête consistait en une évaluation de l’exposition environnementale, avec recherche de contaminants dans des échantillons d’eau et de sol et analyse d’échantillons de sang et d’urine prélevés chez 45 adolescents âgés de 15 à 18 ans. Nous avons également procédé à une évaluation subjective au moyen d’un questionnaire sur 155 ménages. RÉSULTATS: Nous avons observé une contamination importante des sols à Istoca, mais pas de contamination de l’eau après le passage de l’ouragan Mitch. Les teneurs des sols en chlorpyrifos et en parathion étaient respectivement 30 et 1000 fois supérieures aux valeurs retenues pour la qualité de l’environnement (EDQL). L’observation la plus frappante était cependant la détection de taux élevés de pesticides chlorés et organophosphorés chez les adolescents. Les analyses toxicologiques effectuées sur les échantillons de sérum ont montré que 51% d’entre eux contenaient des quantités élevées de 1,1-dichloro-2,2-bis-(p-chlorophényl)-éthylène (p,p-DDE) (intervalle: 1,16-96,9 ng/ml) (valeur moyenne de référence pour les Etats-Unis d’Amérique : 3,5 ng/ml chez l’adulte). Des taux de dieldrine supérieurs à 0,2 ng/ml étaient également présents dans 23% des échantillons de sérum (aux Etats-Unis, les taux sériques de dieldrine chez les adolescents sont inférieurs à 0,2 ng/ml). Sur 43 échantillons d’urine dans lesquels on a recherché des métabolites de pesticides organophosphorés, 18,6% contenaient du phosphate de diéthyle (DEP) en quantité supérieure à la valeur moyenne de référence (6,45 mg/g de créatinine). Nous avons également détecté des taux élevés de p-nitrophénol (p-NP) dans 91% des échantillons et de 3,5,6-trichloro-2-pyridinol (3,5,6-TCPY) dans 42% des échantillons. CONCLUSION: Les taux élevés de pesticides chlorés mis en évidence étaient surprenants ; en effet, bien que ces substances soient interdites au Honduras depuis 15 ans, il apparaît qu’elles sont encore utilisées dans le pays. De plus, des taux élevés d’organophosphorés étaient détectés chez les adolescents participant à l’étude, même trois semaines après le passage de l’ouragan. Comme ces composés sont en général rapidement éliminés de l’organisme, nos résultats semblent indiquer que les adolescents restent sous la menace d’une exposition aux pesticides.

Keywords : Insecticides; Eau potable [composition chimique]; Polluants chimiques eau; Cataclysme; Surveillance environnement; Ménages; Etude section efficace; Honduras.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English