SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.79 issue6Group A streptococcal sore throat in a periurban population of northern India: a one-year prospective studyCoeliac disease: a potentially treatable health problem of Saharawi refugee children author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

JOOSTE, Pieter L.; WEIGHT, Michael J.  and  LOMBARD, Carl J.. Teneur en iode du sel de table en Afrique du Sud. Bull World Health Organ [online]. 2001, vol.79, n.6, pp. 534-540. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862001000600009.

OBJECTIF:Déterminer la concentration d’iode dans le sel de table, la couverture en sel correctement iodé, l’utilisation de sel non iodé (sel à usage agricole et sel directement acheté auprès du producteur), et l’inté rêt du sel comme vecteur d’iode, et relier ces observations à la situation socio-économique en Afrique du Sud. MÉTHODES: La méthode de titrage iodométrique a été utilisée pour analyser 2043 échantillons de sel recueillis dans les ménages lors d’une enquête stratifiée à plusieurs degrés réalisée par sondage en grappes sur l’ensemble du pays. RÉSULTATS: La moyenne et la médiane nationales de la teneur en iode du sel de table étaient respectivement de 27 mg/kg (intervalle de confiance (IC) à 95%: 25- 29 mg/kg) et 30 mg/kg (intervalle: 0-155 mg/kg). Il existait des différences considérables d’une région à l’autre et à l’intérieur d’une même région. La couverture en sel correctement iodé, c’est-à-dire iodé à 15 mg/kg, était de 62,4% des ménages (IC 95%: 58,8-66,0 %) deux ans après l’introduction de l’iodation obligatoire du sel à raison de 40-60 mg/kg; 7,3% des ménages utilisaient du sel non iodé, qu’il s’agisse de sel à usage agricole ou de sel acheté directement auprès du producteur. Les ménages des catégories socio-économiques les plus défavorisées risquaient davantage de subir les conséquences de l’utilisation de sel pauvre en iode que les ménages plus aisés car un plus grand nombre d’entre eux utilisaient du sel agricole ou du sel brut pour la cuisine et la table. La teneur du sel en iode était plus faible dans les zones rurales que dans les zones urbaines et périurbaines. CONCLUSION: Les conséquences de l’utilisation de sel insuffisamment ou non iodérisquaient davantage de se faire sentir dans les trois provinces du nord du pays, parmi les ménages défavorisés et dans les zones rurales. Comme 95,4% des ménages d’Afrique du Sud utilisent régulièrement du sel et 2,9% occasionnellement, le programme national d’iodation doit pouvoir répondre aux besoins en iode de la population. Ce but ne peut toutefois être atteint que si les raisons primaires de l’iodation insuffisante du sel sont éliminées et si l’on porte une attention particulière aux groupes vulnérables.

Keywords : Chlorure sodium diététique [analyse]; Iode [usage thérapeutique]; Ménages; Facteur socioéconomique; Etude section efficace; Afrique du Sud.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English