SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.79 issue8Initial lessons from public-private partnerships in drug and vaccine developmentBuilding local research and development capacity for the prevention and cure of neglected diseases: the case of India author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

WEBBER, David  and  KREMER, Michael. Stimuler dans l'industrie pharmaceutique la recherche-développement concernant les maladies infectieuses négligées : perspectives. Bull World Health Organ [online]. 2001, vol.79, n.8, pp. 735-741. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862001000800009.

Le présent article fait le point des réflexions récentes sur la manière de stimuler dans l'industrie pharmaceutique la recherche-développement concernant les maladies infectieuses négligées. Il souligne qu'il est essentiel d'augmenter la valeur du marché pour les médicaments et les vaccins contre ces maladies en créant, par exemple, des fonds mondiaux d'achat. Les principaux obstacles économiques à la recherche-développement tiennent au fait que les marchés commerciaux sont restreints et que le pouvoir d'achat des particuliers demeure limité, même si les patients peuvent être très nombreux. Compte tenu du coût élevé de la recherche-développement pour toutes les maladies, le retour sur investissement devient très aléatoire. Divers mécanismes ont été proposés pour tenter de remédier à ce déséquilibre économique - étant entendu qu'il faudra s'occuper aussi des autres obstacles. Les mesures économiques qui permettent de réduire les coûts de la recherche-développement - ce que l'on appelle les mesures dissuasives (push factors) - sont utiles, mais l'étude tend à démontrer que les coûts élevés n'expliquent pas à eux seuls l'insuffisance de la recherche-développement. Les interventions visant à remédier à l'absence de marchés viables - ce que l'on appelle les mesures incitatives (pull factors) - ont pour but de créer ou de s'assurer un marché pour améliorer les perspectives de retour sur investissement. L'un de ces mécanismes incitatifs consiste à s'engager par avance à acheter un produit répondant à des critères spécifiques si ce produit est inventé. Ce pré-engagement d'achat présente plusieurs avantages : il permet, par exemple, de ne « récompenser » que les efforts aboutis au lieu d'appuyer des recherches qui peuvent échouer. Les programmes incitatifs se calquent sur le marché et amènent les laboratoires à privilégier des recherches dont ils estiment qu'elles déboucheront sur des produits commercialisables. Globalement, une association de mécanismes incitatifs/dissuasifs peut offrir une solution intéressante : on peut, par exemple, décider d'accroître le financement des laboratoires publics, de développer des partenariats public-privé pour la recherche-développement et d'acheter des produits existants sous-utilisés tout en s'engageant par avance à acheter de nouveaux produits et de nouveaux vaccins lorsqu'ils auront été mis au point.

Keywords : Maladie transmissible [chimiothérapie]; Médicament orphelin; Médicament phase recherche [ressources et distribution]; Industrie pharmaceutique; Motivation; Recherche [économie]; Secteur privé; Aide financière; Analyse coût-bénéfice; Brevet.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English