SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.79 issue9The etiology of maternal mortality in developing countries: what do verbal autopsies tell us?Eradicating chancroid author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

PANCHANATHAN, Vijayaretnam et al. Comparaison de l'innocuité et de l'immunogénicité d'un vaccin antityphoïdique polyosidique Vi et d'un vaccin tué à germes entiers chez des recrues de l'armée de l'air malaisienne. Bull World Health Organ [online]. 2001, vol.79, n.9, pp. 811-817. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862001000900005.

OBJECTIF: Réaliser une étude comparative de l'innocuité et de l'immunogénicité d'un vaccin antityphoïdique polyosidique Vi et d'un vaccin antityphoïdique tué à germes entiers. MÉTHODES: L'étude a été réalisée chez de jeunes recrues (18-25 ans) de l'armée de l'air malaisienne, dont 125 ont reçu le vaccin polyosidique Vi et 114 le vaccin tué. RÉSULTANTS: Le vaccin Vi était nettement moins réacgène que le vaccin tué du point de vue des réactions locales et générales. Après administration du vaccin Vi, des taux de séroconversion (pourcentage de sujets présentant un quadruplement du taux d'anticorps prévaccinal) de 75,5 % au bout de 2 semaines et de 67 % au bout de 6 semaines ont été observés, contre 25 % et 31,3 % respectivement chez les sujets ayant reçu le vaccin tué. Sur les 110 sujets vaccinés par le vaccin Vi pour lesquels on disposait de données sérologiques, 21 (19 %) avaient déjà des taux séroprotecteurs d'anticorps anti-Vi (³1 mg/ml) avant la vaccination. La plupart d'entre eux provenaient d'une région de Malaisie où la fièvre typhoïde est fortement endémique. Il est intéressant de noter que la vaccination induisait une élévation considérable de ces taux d'anticorps (multiplication par 5), davantage que chez les sujets qui avaient un faible taux d'anticorps au départ. En revanche, les taux de séroconversion après administration du vaccin Vi étaient plus élevés chez les sujets ayant un faible taux d'anticorps anti-Vi avant la vaccination (76-84 %) que chez ceux qui avaient déjà des taux protecteurs (48-57 %). CONCLUSION: L'étude a permis de réaffirmer l'innocuité et l'efficacité du vaccin antipolyosidique Vi et a mis en évidence un avantage méconnu jusqu'alors, à savoir une forte immunogénicité qui renforce considérablement les taux d'anticorps protecteurs chez une proportion significative de sujets déjà sensibilisés vivant dans des régions où la fièvre typhoïde est endémique.

Keywords : Vaccin antityphoparatyphoïdique [immunologie]; Vaccin antityphoparatyphoïdique [effets indésirables]; Polyosides bactériens [immunologie]; Polyosides bactériens [effets indésirables]; Vaccin inactivé [immunologie]; Vaccin inactivé [effets indésirables]; Personnel militaire; Essai clinique randomisé; Etude comparative; Malaisie.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English