SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.79 issue9Information and communication technologies and health in low income countries: the potential and the constraintsGlobalization and occupational health: a perspective from southern Africa author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

EVANS, Mike; SINCLAIR, Robert C.; FUSIMALOHI, Caroline  and  LIAVA'A, Viliami. Mondialisation, alimentation et santé: l'exemple des Tonga. Bull World Health Organ [online]. 2001, vol.79, n.9, pp. 856-862. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862001000900011.

L'intensification des échanges de biens, de personnes et d'idées associée à la mondialisation a contribué à une augmentation, à l'échelle mondiale, des maladies non transmissibles liées au mode de vie. Pour lutter contre ce type de maladies, une des approches consiste à encourager des modifications du mode de vie grâce à des campagnes d'éducation. Cette approche part du principe que les préférences alimentaires des gens sont liées à leurs habitudes de consommation et que ces habitudes peuvent être modifiées par des campagnes d'éducation. Pour tester cette hypothèse et les politiques qui en découlent, nous avons entrepris une vaste enquête sur les questions liées à l'alimentation au Royaume des Tonga au moyen d'un questionnaire. Des données portant sur les relations entre les préférences alimentaires, la valeur nutritionnelle attribuée aux aliments et la fréquence de la consommation ont été réunies aussi bien pour des aliments traditionnels que pour des aliments importés. Les résultats montrent que la consommation d'aliments importés préjudiciables à la santé n'a aucun rapport ni avec les préférences alimentaires ni avec la valeur nutritionnelle attribuée aux aliments, ce qui laisserait supposer que des interventions reposant sur des campagnes d'éducation seraient sans effet sur les maladies liées à l'alimentation. Compte tenu des récentes initiatives en faveur de la libéralisation des échanges et de la création de l'Organisation mondiale du Commerce, il n'est pas possible d'utiliser les tarifs douaniers ou d'interdire certaines importations pour contrôler la consommation. Cela représente un véritable défi pour les responsables des politiques de santé appelés à desservir des populations économiquement marginales et laisse supposer qu'il est impossible de traiter certains problèmes de santé de la population sans une prise de conscience des effets du commerce mondial.

Keywords : Manger; Préference alimentaire; Valeur nutritive; Aliment [ressources et distribution]; Régime alimentaire [économie]; Commerce; Traités; Enquête régime alimentaire; Tonga.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English