SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.80 issue6Cost-effectiveness of community health workers in tuberculosis control in BangladeshRapid DOTS expansion in India author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

RODGER, Alison J. et al. Traitement de la tuberculose basé sur le DOTS et lutte antituberculeuse dans un contexte de conflits et d'épidémie de VIH dans le district de Churachandpur (Inde). Bull World Health Organ [online]. 2002, vol.80, n.6, pp. 451-456. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862002000600008.

OBJECTIF: Expérimenter les directives DOTS pour le traitement de la tuberculose chez des personnes déplacées victimes de conflits dans le district de Churachandpur (Etat de Manipur) dans le nord-est de l'Inde, où l'on observe depuis de nombreuses années une épidémie de VIH, l'usage de drogues injectables, des troubles civils, des taux élevés de tuberculose et une insuffisance des services de prévention et de traitement de la tuberculose. MÉTHODES: Les conditions préalables aux programmes de lutte antituberculeuse ont été définies. Les directives et protocoles de l'OMS ont été adaptés à la situation locale. Des agents de santé périphériques ont été recrutés dans chacun des groupes ethniques impliqués dans le conflit et ont reçu une formation. Des procédures de contrôle de la qualité et d'évaluation ont été introduites. RÉSULTATS: La tuberculose a été diagnostiquée chez 178 personnes entre juin et décembre 1998. Sur les 170 malades atteints de tuberculose pulmonaire, 85 étaient à frottis positif. Une issue favorable a été enregistrée chez 91 % de l'ensemble des malades et chez 86 % des cas de tuberculose pulmonaire à frottis positif. Le taux d'abandon et le taux de mortalité étaient tous les deux faibles (3 %). La séropositivité vis-à-vis du VIH était le seul facteur associé à une issue défavorable du traitement. CONCLUSION: Le traitement de la tuberculose et la lutte antituberculeuse étaient possibles dans un contexte de conflits, et les cibles établies par l'OMS pour les taux de guérison étaient atteignables. Les facteurs associés à la réussite du programme étaient un fort soutien de la communauté locale, le recrutement d'agents de santé parmi les groupes ethniques impliqués dans le conflit de façon à assurer l'accès à tous les secteurs et tous les malades, l'administration du traitement sous observation directe trois fois par semaine au lieu d'une fois par jour pour assurer une meilleure sécurité, et la réduction des distances devant être parcourues par les agents de santé périphériques et par les malades.

Keywords : Tuberculose pulmonaire [diagnostic]; Tuberculose pulmonaire [chimiothérapie]; Séropositivité HIV; Toxicomanie intraveineuse; Evaluation résultats traitement; Réfugiés; Groupes ethniques; Guerre; Facteur risque; Adhésion à directives; Inde.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English