SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.80 issue6DOTS-based tuberculosis treatment and control during civil conflict and an HIV epidemic, Churachandpur District, IndiaHighly active antiretroviral therapy and tuberculosis control in Africa: synergies and potential author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

KHATRI, G.R.  and  FRIEDEN, Thomas R.. Extension rapide du DOTS en Inde. Bull World Health Organ [online]. 2002, vol.80, n.6, pp. 457-463. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862002000600009.

Depuis la fin 1998, la couverture de la stratégie DOTS a été rapidement étendue en Inde. En 2000 et 2001, ce pays a probablement représenté plus de la moitié de l'augmentation mondiale du nombre de patients traités selon la stratégie DOTS, et au début de 2002 plus d'un million de patients y étaient traités par cette méthode. Près de 200 000 vies ont ainsi été sauvées. Les leçons de ce programme soulignent l'importance des éléments suivants : 1) bien utiliser les connaissances et veiller à l'excellence technique ; 2) susciter l'engagement des pouvoirs publics, assurer le financement et en même temps une certaine souplesse d'utilisation des fonds ; 3) maintenir les objectifs et les priorités ; 4) évaluer systématiquement chaque secteur avant de mettre en route les services ; 5) assurer la fourniture de médicaments sans interruption ; 6) renforcer l'infrastructure existante et apporter un appui au personnel ; 7) soutenir les infrastructures nécessaires dans les zones urbaines ; 8) assurer un appui et un encadrement techniques indépendants et à plein temps, en particulier pendant les premières étapes de la mise en œuvre ; 9) assurer une surveillance intensive et un retour d'information en temps utile ; et 10) assurer une supervision permanente. La lutte antituberculeuse se heurte encore à de graves difficultés en Inde. Le programme de lutte devra : continuer à s'étendre de façon à couvrir le reste du pays, qui dans la plupart des cas possède une infrastructure plus faible que les parties déjà couvertes ; augmenter son accessibilité dans les parties déjà couvertes de façon à pouvoir traiter un plus grand nombre de patients ; assurer sa viabilité ; améliorer la convivialité des services ; s'occuper des cas de tuberculose associée à l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). On prévoit que le VIH fera augmenter le nombre de cas de tuberculose d'au moins 10 % et même beaucoup plus selon le degré d'extension de l'infection à VIH. L'expérience de l'Inde montre que le DOTS permet d'atteindre des taux élevés de détection des cas et de guérison, même avec une technologie imparfaite et souvent avec une infrastructure de santé publique insuffisante. Cependant, ces résultats ne peuvent être obtenus que si le programme est correctement conçu et efficacement géré.

Keywords : Vaccin BCG; Mycobacterium bovis [immunologie]; Mycobacterium bovis [génétique]; Mycobacterium tuberculosis [immunologie]; Mycobacterium tuberculosis [génétique]; Evaluation préclinique médicament; Modèle animal; Essai clinique phase I; Recherche.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English