SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.80 issue6Rapid DOTS expansion in India author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

HARRIES, Anthony D.; HARGREAVES, Nicola J.; CHIMZIZI, Rehab  and  SALANIPONI, Felix M.. Traitement antirétroviral et lutte antituberculeuse en Afrique: synergies et potentiel. Bull World Health Organ [online]. 2002, vol.80, n.6, pp. 464-469. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862002000600010.

Le VIH/SIDA (virus de l'immunodéficience humaine/syndrome d'immunodéficience acquise) et la tuberculose figurent parmi les grandes pandémies qui sévissent à l'échelle mondiale, particulièrement en Afrique subsaharienne. Les efforts de lutte contre le VIH/SIDA ont été largement axés sur la prévention et ont peu porté sur les soins. Les travaux sur la lutte antituberculeuse se sont quant à eux concentrés sur la détection et le traitement des cas. L'infection par le VIH complique la lutte contre la tuberculose. Il est peu probable que l'on puisse assister à un déclin du nombre de cas de tuberculose tant qu'on n'aura pas élaboré de nouvelles stratégies pour lutter simultanément contre cette maladie et contre le VIH. Ces stratégies devront comporter un dépistage actif des cas là où la transmission de la tuberculose est intense, la fourniture d'un ensemble de soins pour les maladies associées au VIH et l'application d'un traitement antirétroviral efficace. C'est ce dernier élément qui devrait avoir le maximum d'impact, mais pour le rendre plus accessible en Afrique, il faudra mettre les médicaments à disposition par le biais d'un soutien international et mettre en place une structure programmatique en vue de leur administration. Le traitement pourrait être dispensé selon une stratégie en cinq points appelée DOTS adoptée pour la lutte antituberculeuse. Cependant, il n'est peut-être pas réaliste de charger les programmes de lutte antituberculeuse de ce surcroît de responsabilité. Une meilleure approche pourrait consister à délivrer un traitement antirétroviral efficace dans le cadre d'une stratégie globale de prise en charge du VIH/SIDA, en complément du travail de prévention déjà réalisé par les programmes de lutte contre le SIDA. Les programmes de lutte antituberculeuse pourraient contribuer au développement et à la mise en œuvre de cette stratégie.

Keywords : Antitubercular agents [administration and dosage]; HIV [chimiothérapie]; SIDA [chimiothérapie]; Thérapie antirétrovirale hautement active; Agents anti-VIH [administration et posologie]; Antituberculeux [administration et posologie]; Coût médicaments; Distribution intégrée soins; Afrique subsaharienne.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English