SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.80 issue9Tetanus toxoid coverage as an indicator of serological protection against neonatal tetanusHow to reach clients of female sex workers: a survey "by surprise" in brothels in Dakar, Senegal author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

WARSAME, M. et al. Efficacité thérapeutique de la chloroquine et de la sulfadoxine/pyriméthamine contre l'infection à Plasmodium falciparum en Somalie. Bull World Health Organ [online]. 2002, vol.80, n.9, pp. 704-708. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862002000900005.

OBJECTIF: Evaluer l'efficacité de la chloroquine et de la sulfadoxine/pyriméthamine dans le traitement des infections non compliquées à Plasmodium falciparum en Somalie. MÉTHODES: Les patients atteints de paludisme clinique dans la région de Merca, où la transmission de la maladie est intense, ont été traités selon le schéma standard par la chloroquine (25 mg/kg) ou la sulfadoxine/pyriméthamine (25 mg/kg de sulfadoxine et 1,25 mg/kg de pyriméthamine). Des patients de mêmes caractéristiques mais dans la région de Gabiley, où la transmission de la maladie est faible, ont reçu le traitement standard par la chloroquine. La réponse clinique et la réponse parasitologique ont été suivies pendant 14 jours. RÉSULTATS: Le traitement par la chloroquine s'est soldé par un échec clinique chez 33 % des patients (n = 60) dans la région de Merca et 51 % des patients (n = 49) dans la région de Gabiley. Les taux d'échec parasitologique correspondants (RII/RIII) étaient respectivement de 77 % et 35 %. Chez les patients ayant présenté un échec clinique, la parasitémie initiale était significativement plus élevée que chez ceux ayant montré une réponse clinique satifaisante, aussi bien dans la région de Merca (t = 2,2 ; p<0,04) que dans celle de Gabiley (t = 2,8 ; p<0,01). Avec la sulfadoxine/pyriméthamine, 98 % des patients (n = 50) ont présenté une réponse clinique satisfaisante malgré un taux d'échec parasitologique (RII/RIII) de 76 %. CONCLUSION: Dans les régions étudiées, la chloroquine ne doit plus être considérée comme traitement adéquat du paludisme clinique à falciparum dans les groupes vulnérables. Les hauts niveaux de résistance observés dans la région de Merca soulèvent des doutes quant à la durée de vie thérapeutique de la sulfadoxine/pyriméthamine pour le traitement du paludisme et soulignent la nécessité d'identifier des alternatives convenables.

Keywords : Paludisme plasmodium falciparum [chimiothérapie]; Chloroquine [usage thérapeutique]; Sulfadoxine [usage thérapeutique]; Pyriméthamine [usage thérapeutique]; Antipaludique [usage thérapeutique]; Résistance aux médicaments; Evaluation résultats traitement; Echec thérapeutique; Somalie.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English