SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.81 issue11Burden of tuberculosis in Kampala, UgandaKnowledge for better health: a conceptual framework and foundation for health research systems author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

GARCIA, Patricia; HUGHES, James; CARCAMO, Cesar  and  HOLMES, King K.. Formation du personnel des pharmacies à la reconnaissance, la prise en charge et la prévention des MST : essai contrôlé randomisé dans les districts. Bull World Health Organ [online]. 2003, vol.81, n.11, pp. 806-814. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862003001100007.

OBJECTIF: Etablir l'efficacité d'une intervention à l'intention du personnel des pharmacies pour améliorer la reconnaissance et la prise en charge des syndromes liés aux maladies sexuellement transmissibles (MST). MÉTHODES: Sur les 24 districts socio-économiquement défavorisés que compte Lima (Pérou), nous en avons sélectionné 14 au hasard (où vivent au total près de 4 millions d'habitants). Nous les avons associés par paires aléatoires, un des districts bénéficiant d'une formation et d'un appui à la prise en charge et à la prévention des MST et l'autre d'une intervention sur la prise en charge des maladies diarrhéiques. L'intervention sur les MST comportait des déjeuners-séminaires interactifs sur la reconnaissance et la prise en charge de quatre syndromes liés aux MST (écoulement urétral, écoulement vaginal, ulcérations génitales, infection génitale haute) et sur les conseils pour la prévention des MST  et du VIH ; des visites mensuelles dans les pharmacies de « représentants de la prévention » qui distribuaient du matériel d'information, notamment des « enveloppes de prévention MST/VIH » contenant des informations, des préservatifs et des fiches à remettre par les patients à leurs partenaires pour les orienter vers les soins ; des ateliers destinés aux médecins sur la prise en charge des patients adressés par les pharmacies pour des syndromes liés aux MST. De faux patients simulant des syndromes standardisés se sont rendus dans les pharmacies ciblées par l'intervention et dans les districts témoins un mois, trois mois et six mois après la formation pour évaluer les résultats. RÉSULTATS: Les faux patients ont signalé une amélioration nette de la reconnaissance et de la prise en charge des quatres syndromes par le personnel des pharmacies (traitements antimicrobiens fournis qui convenaient pour les syndromes d'écoulement, orientation vers un médecin spécialement formé pour les ulcérations génitales ou les infections génitales hautes). Ils ont également rapporté avoir reçu plus fréquemment, dans les pharmacies des districts couverts par l'intervention par rapport aux districts témoins, des conseils d'utiliser des préservatifs ou de faire traiter leurs partenaires (analyse « intention de formation », p<0,05pour 47/48 comparaisons des résultats primaires). CONCLUSION: La formation est possible et elle a effectivement amélioré les pratiques en pharmacie.

Keywords : Maladies sexuellement transmissibles [prévention et contrôle]; Maladies sexuellement transmissibles [diagnostic]; Maladies sexuellement transmissibles [chimiothérapie]; Enseignement pharmacie; Pharmacien [utilisation]; Officine pharmaceutique [utilisation]; Médecin; Consultation pour avis expert; Simulation maladie; Syndrome; Essai clinique randomisé; Pérou.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English