SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.82 issue5The global burden of typhoid feverA simplified screening strategy for thalassaemia and haemoglobin E in rural communities in south-east Asia author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

MWAUNGULU, Frank B.D. et al. Le traitement préventif par le cotrimoxazole réduit la mortalité chez les patients tuberculeux positifs pour le virus de l'immunodéficience humaine dans le district de Karonga (Malawi). Bull World Health Organ [online]. 2004, vol.82, n.5, pp. 354-363. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862004000500009.

OBJECTIF: Estimer l'impact du traitement préventif par le cotrimoxazole sur la survie des patients tuberculeux (TB) positifs pour le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). MÉTHODES: Une étude de cohorte comportant un groupe de comparaison historique a été réalisée. L'issue en fin de traitement et la survie à 18 mois ont été comparées entre les patients TB enregistrés en 1999 et ceux enregistrés en 2000 dans le district de Karonga (Malawi). Le diagnostic, le traitement et le suivi en ambulatoire étaient identiques pour les deux années, mais en 2000 un traitement préventif par le cotrimoxazole a été proposé aux patients VIH-positifs en plus des soins courants. Ce traitement était administré dès le moment où le patient était identifié comme VIH-positif et jusqu'à 12 mois après son enregistrement. Les résultats ont été analysés selon l'optique de l' « intention de traiter » pour tous les patients TB, puis séparément selon le statut VIH, le type de tuberculose et le degré de certitude du diagnostic. RÉSULTATS: Parmi les patients TB, 355 ont été enregistrés en 1999 et 362 en 2000 ; 70 % d'entre eux étaient VIH-positifs. Le taux global de létalité est tombé de 37 % à 29 %, c'est-à-dire que sur 12,5 patients TB traités, un décès a été évité. Les taux de létalité sont restés inchangés pendant les deux années considérées chez les patients VIH-négatifs, mais sont tombés de 43 % à 24 % chez les patients VIH-positifs. L'amélioration de la survie est devenue apparente au bout de deux mois de traitement et s'est maintenue jusqu'à la fin de celui-ci. L'amélioration était plus marquée chez les patients TB à frottis positif et chez ceux dont le diagnostic de tuberculose était confirmé. CONCLUSION: La survie des patients tuberculeux VIH-positifs s'est considérablement améliorée avec l'addition d'un traitement préventif par le cotrimoxazole au traitement standard. Cette amélioration a pu être attribuée au cotrimoxazole car les autres facteurs restaient inchangés et la survie des patients VIH-négatifs n'était pas améliorée. Le traitement préventif par le cotrimoxazole devrait donc être ajouté au traitement de routine des patients tuberculeux VIH-positifs.

Keywords : Triméthoprime-sulfaméthoxazole, Association [pharmacologie]; Tuberculose [mortalité]; Tuberculose [chimiothérapie]; Infections opportunistes liées SIDA [chimiothérapie]; HIV, Infection; Evaluation résultats traitement; Analyse survie; Etude cohorte; Malawi.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English