SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.82 issue5The future incidence of leprosy: a scenario analysisGenomics knowledge and equity: a global public goods perspective of the patent system author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

WHITTY, Christopher J.M. et al. Eviter une catastrophe liée au paludisme en Afrique: quel compromis ?. Bull World Health Organ [online]. 2004, vol.82, n.5, pp. 381-384. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862004000500012.

La grave menace que constitue la propagation du paludisme pharmacorésistant en Afrique est largement reconnue. La résistance à la chloroquine est maintenant presque générale et la résistance à la sulfadoxine-pyriméthamine, le successeur de la chloroquine, gagne rapidement du terrain. On a émis l'idée que la polychimiothérapie pouvait représenter une solution accessible et peut-être durable à cette crise imminente. Cependant, le coût actuel d'un tel traitement, en particulier lorsqu'il comporte une artémisinine, risque d'être un inconvénient majeur, même s'il est supporté pour une grande partie par le patient lui-même. Si l'on ne résout pas la question du coût du traitement, l'adoption de la polychimiothérapie comme traitement de première intention risque d'avoir des conséquences fâcheuses, allant du décès de malades qui auront attendu trop longtemps avant de faire appel aux services médicaux, à l'exclusion des malades les plus pauvres de tout traitement. Il est urgent de prendre des mesures pour réduire durablement le coût de la polychimiothérapie pour le patient si l'on veut qu'elle soit applicable; certaines orientations sont proposées.

Keywords : Paludisme plasmodium falciparum [chimiothérapie]; Antipaludique [économie]; Polychimiothérapie; Artemisinines [économie]; Coût médicament; Acceptation des soins; Organisation financement; Afrique.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English