SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.84 issue6Cross-sectional associations between intensity of animal and human infection with Schistosoma japonicum in Western Samar province, PhilippinesMethods for establishing a surveillance system for cardiovascular diseases in Indian industrial populations author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

BORGES, Guilherme et al. Étude multicentrique de la relation entre abus d'alcool et traumatismes non mortels: données fournies par une étude collective menée par l'OMS sur le thème alcools et traumatismes. Bull World Health Organ [online]. 2006, vol.84, n.6, pp. 453-460. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862006000600014.

OBJECTIFS: Étudier le risque de traumatisme non mortel associé à une consommation faible ou modérée d'alcool, ainsi que les variations de ce risque en fonction du type de traumatismes et de la consommation alcoolique. MÉTHODES: Les données concernent des individus de plus de 18 ans et ont été recueillies sur la période 2001-2002 dans le cadre d'une étude collective organisée par l'OMS sur la relation entre alcool et traumatismes dans 10 service d'urgence répartis dans le monde (n = 4320). Ces données ont été soumises à une analyse de type case crossover pour comparer la consommation d'alcool pendant les 6 jours précédant le traumatisme à celle des mêmes jours de la semaine précédente. RÉSULTATS: Le risque de traumatisme augmente dès la première consommation (odds ratio = 3,3; intervalle de confiance à 95 % = 1,9-5,7) et s'accroît d'un facteur 10 pour les sujets ayant pris six consommations et plus pendant les 6 jours précédents. Pour les sujets, le risque de traumatisme intentionnel est plus grand que celui de traumatisme involontaire. L'odds ratio (OR) est plus élevé pour les sujets ne présentant aucun symptôme de dépendance alcoolique. CONCLUSION: Une association étant constatée entre la consommation de faibles quantités d'alcool et l'augmentation du risque de traumatisme non mortel et les individus non dépendants à l'égard de l'alcool pouvant être exposés à un plus grand risque de traumatisme, des stratégies complètes de limitation des dommages doivent être mises en place à l'intention de tous les buveurs accueillis dans les services d'urgence.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English