SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.84 issue7Validation of clinical case definition of acute intussusception in infants in Viet Nam and AustraliaDiagnostic tests in HIV management: a review of clinical and laboratory strategies to monitor HIV-infected individuals in developing countries author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

KAPIRIRI, Lydia  and  MARTIN, Douglas K. Comment aurait-on pu éviter la suspension des versements du Secrétariat du Fonds mondial à l'Ouganda ?: ¿cómo podría haberse evitado?. Bull World Health Organ [online]. 2006, vol.84, n.7, pp. 576-580. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862006000700020.

En août 2005, le Secrétariat du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme a suspendu le versement de ses cinq subventions, destinées à l'Ouganda, à la suite d'un rapport d'audit de PricewaterhouseCoopers qui faisait apparaître de graves erreurs commises par l'unité chargée de la gestion du projet. Comment une telle suspension aurait-elle pu être évitée ? Comment d'autres pays peuvent-ils éviter le même écueil ? On peut soutenir qu'un processus de prise de décision juste et équitable aurait permis d'éviter d'en arriver là et qu'il y a des enseignements à en tirer pour d'autres pays. L'application de l'«obligation redditionnelle raisonnable», comportant quatre conditions à remplir - en matière de pertinence, de publicité, de révision et d'exécution - contribuerait à un processus de prise de décision juste et équitable de nature à améliorer l'efficacité, la responsabilisation et la transparence dans l'application des programmes du Fonds mondial, ce qui permettrait à l'avenir d'éviter la suspension des versements aux projets du Fonds.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English