SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.85 issue1Association of physical activity and dietary behaviours in relation to the body mass index in a national sample of Iranian children and adolescents: CASPIAN Study author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

WATSON-JONES, Deborah et al. Issues défavorables de l'accouchement en Tanzanie : influence et prévention des facteurs de risque maternels. Bull World Health Organ [online]. 2007, vol.85, n.1, pp. 9-18. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862007000100007.

OBJECTIF: Déterminer les facteurs de risque pour diverses issues défavorables de l'accouchement et les fractions attribuables en population de ces issues. MÉTHODES: 1688 femmes bénéficiant de soins anténataux ont été incluses dans une étude prospective visant à évaluer l'efficacité du dépistage de la syphilis et de son traitement. Pendant leur grossesse, ces femmes ont toutes été soumises à un dépistage de la syphilis et ont éventuellement été traitées contre cette maladie ou d'autres infections de l'appareil reproducteur. Elles ont également fait l'objet d'un suivi jusqu'à l'accouchement, en vue de mesurer l'incidence des mortinaissances, des retards de développement intra-utérins, des faibles poids à la naissance et des naissances avant terme. RÉSULTATS: Parmi les 1536 accouchements, 2,7 % ont donné un enfant mort-né, 12 % un enfant prématuré vivant et 8 % un enfant de faible poids à la naissance. La mortinaissance était associée de manière indépendante aux facteurs suivants : antécédents d'accouchement d'un enfant mort-né, et faible stature ou anémie maternelles. Le faible poids à la naissance pouvait être associé à une petite stature de la mère, à son origine ethnique, à sa profession, au nombre de grossesses et à la présence du paludisme chez la mère, tandis que la naissance avant terme pouvait être mise en relation avec la profession, l'âge au début de l'activité sexuelle et la présence d'une vaginite bactérienne non traitée ou d'un paludisme chez la mère. Le retard de croissance intra-utérin pouvait être corrélé avec le nombre de grossesses, la présence d'un paludisme chez la mère, une faible stature maternelle et la mise au monde d'une fille. Parmi les femmes chez lesquelles on avait détecté et traité une syphilis, 20 à 24 % des issues défavorables de l'accouchement ont été considérées comme imputables au paludisme et 63 % des mortinaissances à une anémie maternelle. Le dépistage et le traitement des infections de l'appareil reproducteur se sont révélés efficaces et aucune association n'a été relevée entre ces infections et des issues défavorables de la grossesse. CONCLUSION: Le paludisme et l'anémie maternels restent des causes importantes d'issues défavorables de la grossesse en Afrique subsaharienne. L'apport de services de santé génésique comprenant le traitement des infections de l'appareil reproducteur et la prévention du paludisme et de l'anémie chez la mère demeure une priorité pour réduire les issues défavorables de l'accouchement.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English