SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.85 issue6Can non-physician health-care workers assess and manage cardiovascular risk in primary care?An evaluation of infant immunization in Africa: is a transformation in progress? author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

MEI, Zuguo  and  GRUMMER-STRAWN, Laurence M. Pertinence de l’utilisation de l’écart-type des valeurs z anthropométriques comme outil d’élevation de la qualité des donées d’après les normes de croissance 2006 de l’OMS: analyse transversale par pays. Bull World Health Organ [online]. 2007, vol.85, n.6, pp. 441-448. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862007000600010.

OBJETIF: Dans le monde entier, on utilise des indicateurs anthropométriques liés à la taille et au poids pour caractériser l’état nutritionnel des populations. En s’appuyant sur les données de référence pour la croissance OMS/NCHS (National Center for Health Statistics) de 1978, l’Organisation mondiale de la Santé a dans le passé affirmé que l’écart-type des valeurs de z pour ces indicateurs était relativement constant parmi les populations, quel que soit leur état nutritionnel. En tant que tel, l’écart-type des valeurs de z peut être utilisé comme indicateur de qualité pour les données anthropométriques. En 2006, l’OMS a publié de nouvelles normes de croissance. Nous nous sommes attachés dans cette étude à évaluer si les écarts-types des indicateurs correspondant aux valeurs du z pour les rapports taille/âge et poids/âge selon les normes de croissance 2006 de l’OMS étaient encore utilisables pour évaluer la qualité des données. MÉTHODES: Nous avons analysé des données concernant des enfants de 0 à 59 mois et tirées de 51 enquêtes démographiques et de santé (DHS), menées dans 34 pays en développement. Nous avons fait appel aux normes de croissance 2006 de l’OMS pour affecter des valeurs du z pour les rapports taille/âge, poids/âge et poids/taille et pour l’indice de masse corporelle en fonction de l’âge. Nous avons également réalisé une analyse stratifiée par tranches d’âge. RÉSULTATS: Les écarts-types pour les quatre indicateurs se sont révélés indépendants des moyennes nationales des valeurs du z correspondantes. Globalement, le 5e et le 95e percentiles de l’écart-type étaient respectivement de 1,35 et de 1,95 pour la valeur du z du rapport taille/âge , de 1,17 et de 1,46 pour la valeur du z du rapport poids/âge, de 1,08 et de 1,55 pour la valeur du z du rapport poids/taille et de 1,55 pour la valeur du z de l’indice de masse corporelle. CONCLUSION: Nos résultats confortent l’affirmation de l’OMS selon laquelle l’écart-type serait compris dans une plage relativement étroite pour chaque indicateur, indépendamment de la zone où se situe la moyenne du z correspondant, ce qui confirme la pertinence de son utilisation comme indicateur de qualité pour les données anthropométriques. Cependant, les plages d’encadrement trouvées pour les écarts-types des quatre indicateurs anthropométriques sont considérablement plus larges que celles publiées auparavant par l’OMS.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English