SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.85 issue9Measuring health inequalities between genders and age groups with realization of potential life years (RePLY)The high burden of injuries in South Africa author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

WANG, Lixia et al. Vaccination contre l'hépatite B des nouveau-nés en milieu rural en Chine: évaluation d'une stratégie de délivrance du vaccin au niveau des villages, en dehors de la chaîne du froid. Bull World Health Organ [online]. 2007, vol.85, n.9, pp. 688-694. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862007000900014.

OBJECTIF: Pour prévenir la transmission périnatale du virus de l'hépatite B (VHB), l'OMS recommande que la première dose de vaccin contre l'hépatite B (HepB) soit administrée dans les 24 h suivant la naissance. Cela représente un défi pour les zones reculées et peu équipées en infrastructures de maintien de la chaîne du froid, dans lesquelles de nombreux enfants naissent à la maison. MÉTHODES: Des localités rurales appartenant à trois comtés de la province chinoise du Hunan ont été réparties au hasard entre trois groupes bénéficiant de stratégies différentes pour la délivrance de la première dose de vaccin anti-HepB. Dans le cas du groupe 1, le vaccin a été stocké dans le cadre de la chaîne du froid et administré dans des hôpitaux relevant des localités. Dans celui du groupe 2, le vaccin a été stocké en dehors de la chaine du froid dans des villages et administré à domicile aux nourrissons par des agents de santé basés dans ces villages. Pour le groupe 3, la même stratégie a été appliquée que pour le groupe 2, sauf que le vaccin a été conditionné dans un dispositif pour injection pré-rempli. Pour tous les groupes, une formation a été apportée aux vaccinateurs et une opération de communication en direction du public a été menée pour faire connaître l'importance de la vaccination à la naissance. RÉSULTATS: A l'issue de l'étude, l'administration dans les délais (dans les 24 h suivant la naissance) de la première dose de vaccin anti-HepB a augmenté chez les enfants nés à domicile de tous les groupes. Groupe 1 : 2,4 % à 25,2 % ; groupe 2 : 2,6 % à 51,8 % et groupe 3 : 0,6 % à 66,7 % ; (p < 0,001 dans tous les cas). Aucune différence notable n'a été relevée entre les groupes concernant la réponse en anticorps au vaccin. CONCLUSION: Les opérations de communication et de formation, ainsi que le stockage hors de la chaîne du froid du vaccin et son administration au niveau des villages, ont entraîné des améliorations en termes d'administration dans les délais de la première dose de vaccin anti-HepB, en particulier chez les enfants nés à domicile.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English