SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.85 issue9Barriers to successful tuberculosis treatment in Tomsk, Russian Federation: non-adherence, default and the acquisition of multidrug resistanceHuman papillomavirus and HPV vaccines: a review author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

SABRI, B et al. Choix d'une option pour assurer durablement des prestations de santé en Afghanistan: opciones para el futuro. Bull World Health Organ [online]. 2007, vol.85, n.9, pp. 712-718. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862007000900017.

La désorganisation provoquée par des décennies de conflits armés et de guerre civile en Afghanistan a conduit de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) internationales et nationales à assumer la délivrance de prestations de santé par le biais de contrats avec les agences donatrices. Récemment, le gouvernement afghan a prolongé cette politique contractuelle par un ensemble de prestations de santé de base, bénéficiant du soutien financier des trois principaux donateurs : la Banque mondiale, l'AID des Etats-Unis d'Amérique (USAID) et la Commission européenne. A mesure que le ministère de la santé publique se renforce, on peut envisager de poursuivre l'option contractuelle ou de développer la prestation de services de santé par le secteur public. Si l'on continue de passer des contrats avec des ONG, il faudra disposer d'une stratégie claire, prévoyant la mise au point d'instruments d'accréditation, de meilleurs mécanismes contractuels et d'un système de suivi et d'évaluation du processus dans son ensemble. Si les pouvoirs publics optent pour un accroissement de leur rôle, il faudra assurer la transition vers une délivrance par le secteur public des prestations, obtenir des garanties quant à la disponibilité de fonds suffisants et reconfigurer de manière appropriée le système public de prestations de santé. Nous ne recommandons pas à ce stade de passer de grands contrats à visées lucratives avec le secteur privé, bien qu'il soit possible d'envisager cette option en sous-traitant auprès d'ONG plus importantes ou en passant de petits contrats pilote à l'initiative du ministère de la santé. Quelle que soit l'option choisie, il reste à résoudre le problème épineux du paiement des prestations par l'usager. La délivrance durable de prestations de santé n'est possible en Afghanistan que si l'on définit une stratégie claire dans laquelle toutes les parties prenantes ont un rôle à jouer dans le financement, la réglementation et la délivrance des prestations.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English