SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.85 issue11Economic evaluation of hepatitis B vaccination in low-income countries: using cost-effectiveness affordability curvesA national survey of the impact of rapid scale-up of antiretroviral therapy on health-care workers in Malawi: effects on human resources and survival author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

CHANDISAREWA, Winfreda et al. Proposition systématique d’un test de dépistage du VIH anténatal (avec possibilité de refuser) en vue de prévenir la transmission de la mère à l’enfant de ce virus dans les zones urbaines du Zimbabwe. Bull World Health Organ [online]. 2007, vol.85, n.11, pp. 843-850. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862007001100010.

OBJECTIVE: Evaluer l’impact d’un dépistage anténatal systématique du VIH sur la prévention de la transmission de la mère à l’enfant de ce virus (PMTCT) dans les zones urbaines du Zimbabwe. MÉTHODES: Des conseillers appartenant à la collectivité ont été formés à la politique de dépistage systématique du VIH à l’aide d’un module de formation spécial de juin à novembre 2005. Les principaux résultats obtenus au cours des 6 premiers mois d’application du dépistage systématique ont été comparés à ceux de la période où ce dépistage était pratiqué à la demande et les patientes ont été interrogées. RÉSULTATS: Parmi les 4551 femmes s’étant présentées pour des soins anténataux pendant les 6 premiers mois de proposition systématique d’un dépistage du VIH, 4547 (99,9 %) se sont soumises à ce dépistage contre 3058 (65 %) parmi les 4700 femmes s’étant présentées pendant les 6 derniers mois de dépistage à la demande (p < 0,001), d’où une augmentation du nombre de femmes contaminées par le VIH détectées avant l’accouchement (926 contre 513, p < 0,001). Pendant la période de dépistage systématique, davantage de femmes contaminées sont venues rechercher leurs résultats que pendant la période de dépistage à la demande (908 contre 487, p < 0,001), ce qui s’est traduit par un accroissement significatif du nombre d’accouchements par des femmes séropositives pour le VIH (256 contre 186, p = 0,001) ; davantage de couples mère/enfant ont reçu un traitement prophylactique antirétroviral (n = 256 contre 185) ; et davantage de couples mère/enfant ont été suivis dans des dispensaires (105 contre 49, p = 0,002). Les femmes ont été satisfaites des conseils fournis et la plupart (89 %) ont déclaré que la proposition systématique d’un dépistage était utile. Les femmes contaminées par le VIH ont signalé de faibles niveaux de maltraitances conjugales et autres phénomènes sociaux préjudiciables. CONCLUSION: Le dépistage systématique du VIH doit être mis en œuvre dans tous les sites du Zimbabwe pour maximiser le bénéfice pour la santé de la PMTCT.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English