SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.87 issue12Artemisinin derivatives versus quinine for cerebral malaria in African children: a systematic reviewTime trends and regional differences in maternal mortality in China from 2000 to 2005 author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

SINGH, Pramil N et al. Tabagisme chez les adultes au Cambodge: preuves d'une épidémie de tabagisme chez les femmes. Bull World Health Organ [online]. 2009, vol.87, n.12, pp. 905-912. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862009001200010.

OBJECTIF: Identifier les caractéristiques démographiques des consommateurs actuels de tabac au Cambodge, notamment des femmes, puis étudier les raisons du tabagisme actuel parmi des sous-groupes démographiques de la population cambodgienne. MÉTHODES: Nous avons réuni par sondage stratifié à trois degrés un échantillon de 13 988 adultes de 18 ans et plus, provenant de l'ensemble des provinces cambodgiennes, sur la période 2005-2006. Les participants ont répondu à une enquête administrée par un enquêteur, comprenant des volets sur toutes les formes de tabagisme et sur des variables d'ordre sanitaire ou relevant du mode de vie. Une analyse par régression multivariée a été réalisée pour identifier les facteurs de prédiction démographiques du tabagisme. RÉSULTATS: La proportion de fumeurs de cigarettes était de 48,0 % chez les hommes et de 3,6 % chez les femmes. Nous avons estimé que 560 482 femmes (intervalle de confiance à 95 %, IC : 504 783 - 616 180) mâchaient actuellement du tabac (habituellement comme composant d'une chique de bétel) et que la prévalence de cette forme de tabagisme faisait plus que doubler avec chaque décennie vécue à l'âge adulte jusqu'à atteindre un stade où près de la moitié des femmes plus âgées chiquent. Les femmes, comme les hommes, ont cité l'influence de membre de la famille plus âgés comme raison principale de leur entrée dans le tabagisme. Parmi les consommatrices rurales de tabac à mâcher, une sur cinq avait pris cette habitude pour soulager les nausées matinales de la grossesse. C'est parmi les accoucheuses (67,9 %) et les guérisseuses traditionnelles (47,2 %) qu'on a relevé la plus forte prévalence de la consommation de tabac à mâcher. La proportion de fumeurs de cigarettes ou de pipe (66,8 %) était très élevée parmi les minorités ethniques constituées par les tribus des collines, présentes dans toute l'Asie du Sud-est. CONCLUSION: L'épidémie de tabagisme qui touche le Cambodge va au-delà de la consommation de cigarettes par les hommes. Les efforts de lutte contre le tabagisme axés uniquement sur les cigarettes négligeront la charge sanitaire due à la consommation de tabac non fumé chez les femmes, habitude qui pourrait faire partie des pratiques culturelles, familiales et héritées de la médecine traditionnelle.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English