SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.88 issue2Household-wide ivermectin treatment for head lice in an impoverished community: randomized observer-blinded controlled trialCost-effectiveness of skin-barrier-enhancing emollients among preterm infants in Bangladesh author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

PRINJA, Shankar; GUPTA, Madhu; SINGH, Amarjeet  and  KUMAR, Rajesh. Efficacité des interventions de planification et de gestion dans les zones rurales de l'Inde pour améliorer l'âge d'administration des vaccins. Bull World Health Organ [online]. 2010, vol.88, n.2, pp. 97-103. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862010000200010.

OBJECTIF: Étudier l'efficacité des interventions de planification et de gestion visant à garantir la vaccination des enfants à un âge approprié en Inde. MÉTHODES: L'étude a porté sur des enfants de moins de 18 mois, recrutés dans l'Haryana en Inde, sur la période 2005-2006 : 4336 composant une cohorte pré-intervention et 5213 constituant une cohorte post-intervention. En outre, on a évalué la vaccination de 814 enfants hospitalisés, mais n'habitant pas la zone étudiée. On a étudié les obstacles opérationnels à l'administration à un âge approprié du vaccin antidiphtérique-anticoquelucheuxantitétanique (DTP) par une surveillance de la couverture vaccinale, une observation des sessions de vaccination et un entretien avec les parents et les prestataires de soins. On a mis au point un module d'intervention dans lequel des volontaires appartenant à la communauté jouaient un rôle central. L'efficacité de ce module a été évaluée en suivant les âges auxquels les doses de DPT étaient administrées. RÉSULTATS: Les retards dans la vaccination étaient principalement imputables à des pénuries de personnel, au non-respect des plans et à des ruptures de stocks de vaccins. Parmi la cohorte postintervention, 70 % des enfants avaient reçu une troisième dose de DTP avant l'âge de 6 mois, soit significativement plus que dans la cohorte pré-intervention (62 %, p = 0,002). De plus, l'âge moyen d'administration de la première, de la deuxième et de la troisième doses de DTP avait diminué respectivement de 17, 21 et 34 jours dans la zone étudiée, sur une période de 18 mois (probabilité de la tendance < 0,0001). Aucun changement n'a été observé chez les enfants hospitalisés ne provenant pas de la zone étudiée. CONCLUSION: Un module d'intervention faisant appel à des volontaires communautaires a permis en Inde de rapprocher significativement l'âge d'administration du vaccin DPT de l'âge approprié. L'intention du Gouvernement indien de recruter des volontaires dans les villages dans le cadre de la réforme de décentralisation de l'administration pourrait favoriser la vaccination à un âge approprié.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English