SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.88 issue2Self-reported health assessments in the 2002 World Health Survey: how do they correlate with education?What you count is what you target: the implications of maternal death classification for tracking progress towards reducing maternal mortality in developing countries author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

O'GRADY, KF et al. Efficacité du vaccin antipneumococcique conjugué heptavalent contre la pneumonie diagnostiquée par examen radiologique chez les nourrissons indigènes en Australie. Bull World Health Organ [online]. 2010, vol.88, n.2, pp. 139-146. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862010000200015.

OBJECTIF: Évaluer l'efficacité du vaccin antipneumococcique conjugué heptavalent (PCV7) dans la prévention de la pneumonie diagnostiquée par examen radiologique selon les critères de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) chez les nourrissons indigènes du Territoire du Nord en Australie. MÉTHODES: Nous avons mené une étude historique sur des cohortes de naissances dans la population indigène consécutives, nées entre le 1er avril 1998 et le 28 février 2005. Les enfants ont été suivis jusqu'à l'âge de 18 mois. Le programme PCV7 a débuté le 1er juin 2001. Toutes les radiographies thoraciques réalisées dans les 3 jours suivant une hospitalisation quelconque ont été évaluées. Le principal critère de jugement était l'existence d'un premier épisode de pneumonie selon la définition de l'OMS ayant nécessité une hospitalisation. Nous avons fait appel à des modèles de Cox à risques proportionnels pour comparer les incidences de cette maladie. RÉSULTATS: Nous avons relevé 526 cas de pneumonie parmi 10600 enfants - soit une incidence de 3,3 cas pour 1000 enfants-mois; 183 épisodes (34,8 %) sont intervenus avant l'âge de 5 mois et 247 (47,0 %) à 7 mois. Parmi les enfants étudiés, 27 % avaient reçu 3 doses de vaccin à l'âge de 7 mois. Les rapports de risques pour le critère de jugement pneumonie valaient 1,01 pour la comparaison 1 dose de vaccin contre 0 dose ; 1,03 pour la comparaison 2 doses contre 0 dose ; et 0,84 pour la comparaison 3 doses contre 0 dose. CONCLUSION: Les preuves d'une réduction par le vaccin PCV7 de l'incidence de la pneumonie diagnostiquée par examen radiologique chez les nourrissons indigènes du territoire du Nord étaient limitées, malgré la présence d'une tendance non significative à la manifestation d'un effet après l'administration de la troisième dose. Ces résultats peuvent s'expliquer par la fréquence des retards dans la vaccination et/ou par l'apparition de la maladie à un âge précoce. De plus, la contribution des germes pneumococcus de type vaccinal à la pneumonie sévère dans un contexte où l'on rencontre de nombreux autres agents pathogènes peut être différente de leur contribution dans une situation où l'efficacité du vaccin a été clairement établie.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English