SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.88 issue2Effectiveness of 7-valent pneumococcal conjugate vaccine against radiologically diagnosed pneumonia in indigenous infants in AustraliaExpiry of medicines in supply outlets in Uganda author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

CROSS, Suzanne; BELL, Jacqueline S  and  GRAHAM, Wendy J. On ne peut prendre comme objectif qu'une grandeur qu'on mesure : conséquences de la classification des décès maternels sur le suivi des progrès vers la réduction de la mortalité maternelle dans les pays en développement. Bull World Health Organ [online]. 2010, vol.88, n.2, pp. 147-153. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862010000200016.

La première cible du cinquième objectif du Millénaire pour le développement fixé par les Nations Unies est de réduire des deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle. L'évolution actuelle s'écarte gravement de cet objectif. Malgré les difficultés inhérentes à la mesure de la mortalité maternelle, les interventions visant à réduire cette mortalité doivent être suivies et évaluées pour déterminer les stratégies les plus efficaces dans différentes situations. Dans certains contextes, les causes directes de décès maternels telles que les hémorragies et les accidents septiques, sont prédominantes et peuvent être contrées efficacement en permettant aux femmes de bénéficier d'une assistance à l'accouchement par du personnel qualifié et de soins obstétricaux d'urgence. Dans d'autres contextes, des causes indirectes de décès maternels telles que le VIH/sida et le paludisme contribuent notablement à la mortalité des mères et nécessitent d'autres types d'interventions. Les méthodes de planification et d'évaluation des interventions en faveur de la santé maternelle qui ne font pas la distinction entre décès maternels directs et indirects peuvent conduire à des attentes irréalistes quant à l'efficacité des interventions ou masquer les progrès dans la maîtrise de certaines causes. En outre, la nécessité d'interventions supplémentaires ou alternatives pour faire face aux causes indirectes de décès maternels peut ne pas être reconnue si le nombre de décès maternels toutes causes confondues est utilisé comme seul indicateur de résultat. Le présent article illustre l'importance de la différenciation entre décès maternels directs et indirects à travers l'analyse de données historiques provenant d'Angleterre et du Pays de Galle et de données contemporaines provenant du Ghana, du Rwanda et d'Afrique du Sud. Il vise principalement à attirer l'attention sur la nécessité de cette distinction lors de l'évaluation des décès maternels, notamment lorsqu'il s'agit de juger les progrès réalisés vers le cinquième objectif du Millénaire pour le développement. Il est recommandé de modéliser les effets potentiels de la non-prise en compte des décès maternels indirects par les services de maternité.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English