SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.88 issue9Home visits by community health workers to prevent neonatal deaths in developing countries: a systematic review author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

HUY, Rekol et al. Surveillance nationale du dengue au Cambodge 1980-2008: tendances épidémiologiques et virologiques, et impact du contrôle des vecteurs. Bull World Health Organ [online]. 2010, vol.88, n.9, pp. 650-657. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862010000900008.

OBJECTIF: La dengue est une maladie à déclaration obligatoire au Cambodge depuis 1980. La surveillance virologique a commencé en 2000 et une surveillance sentinelle a été établie dans six hôpitaux en 2001. Actuellement, la surveillance nationale comprend un recueil passif et actif des données et la déclaration des enfants de 0-15 ans hospitalisés. Le présent rapport résume les données de surveillance recueillies depuis 1980. MÉTHODES: Les données brutes de 1980-2001 sont présentées, alors que les données de 2002-2008 sont utilisées pour décrire des tendances de la maladie et l'effet des interventions au niveau du contrôle du vecteur. Les tendances sur l'incidence de la dengue ont été analysées par la méthode des moindres carrés généralisés (Prais-Winsten) pour séries chronologiques. RÉSULTATS: Pendant les années 1980-2001, les épidémies se sont produites en cycles de 3-4 ans, les cycles devenant moins évidents par la suite. Pour les données de 2002-2008, l'analyse de régression linéaire n'a détecté aucune tendance significative de l'incidence annuelle déclarée de la dengue ajustée selon l'âge (fourchette d'incidence: 0,7-3,0 par 1 000 habitants). L'incidence a décliné dans 2,7% des 185 districts étudiés, elle a été inchangée dans 86,2% et elle a augmenté dans 9,6%. L'incidence spécifique de l'âge a été plus élevée chez les nourrissons de < 1 an et les enfants de 4-6 ans. L'incidence a été plus élevée pendant la saison des pluies. Les sérotypes des quatre virus de la dengue (DENV) ont circulé en permanence. Toutefois, le sérotype prédominant a alterné entre DENV-3 et DENV-2 depuis 2000. Bien qu'un larvicide ait été distribué dans 94 districts depuis 2002, l'analyse de régression logistique n'a montré aucune association entre l'intervention et l'incidence de la dengue. CONCLUSION: Le fardeau de la dengue est resté élevé parmi les jeunes enfants au Cambodge, ce qui reflète une transmission intense. Le programme national de contrôle du vecteur apparaît comme ayant peu d'impact sur l'incidence de la maladie.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English