SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.88 issue9Influence of gender on loss to follow-up in a large HIV treatment programme in western KenyaVitamin A supplementation and neonatal mortality in the developing world: a meta-regression of cluster-randomized trials author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

DONG, Bai-Qing et al. Tendances et fardeau du choléra dans la province du Guangxi en Chine, 1994-2004 . Bull World Health Organ [online]. 2010, vol.88, n.9, pp. 689-696. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862010000900013.

OBJECTIF: Déterminer le fardeau que représente la fièvre typhoïde au travers des tendances de morbidité et de mortalité, des espèces bactériennes et de la résistance antimicrobienne dans le Guangxi, une province subtropicale côtière du sud de la Chine présentant un fardeau anormalement important de fièvre typhoïde. MÉTHODES: Les données de morbidité et de mortalité causées par la fièvre typhoïde entre 1994 et 2004 ont été obtenues auprès du Centre de contrôle et de prévention des maladies du Guangxi. La surveillance en laboratoire et les enquêtes sur les résurgences ont été intégrées aux rapports des maladies infectieuses à déclaration obligatoire pour permettre d'estimer l'incidence spécifique d'espèces bactériennes de la fièvre typhoïde. Afin de compenser les sous-déclarations, les données du sondage ont été recueillies auprès de trois préfectures caractéristiques des régions hyper, modérément et faiblement endémiques de la province du Guangxi. RÉSULTATS: Dans la province du Guangxi, le taux d'incidence de la fièvre typhoïde a varié au cours de la période d'étude, avec un pic de 13,5 cas par 100 000 habitants en 1995 et un minimum de 6,5 en 2003. La maladie est fréquemment survenue pendant les mois d'été et d'automne, et dans la tranche d'âge 10-49 ans. L'incidence de la fièvre typhoïde a varié de région en région dans la province du Guangxi. Pendant la période de 11 ans couverte par l'étude, 61 résurgences de fièvre typhoïde ont été rapportées, et l'agent causatif prédominant dans la province était Salmonella paratyphi A (SPA). CONCLUSION: De futures études devraient fournir une meilleure compréhension de la raison de la variabilité épidémiologique de la fièvre typhoïde dans la province du Guangxi. Étant donné l'apparition de résistance aux première et deuxième lignes de traitements antimicrobiens de la fièvre typhoïde, un vaccin bivalent contre SPA et S. typhi faciliterait le contrôle de la maladie.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English