SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.89 número1Avance hacia el objetivo de desarrollo del milenio 1 en América Latina y el Caribe: la importancia de la elección del indicador de desnutriciónComparación de las tasas de mortalidad por accidente de tráfico extraídas a partir de los datos aportados por la policía y los datos obtenidos del registro de defunciones en China índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Page  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Bulletin of the World Health Organization

versión impresa ISSN 0042-9686

Resumen

AGGARWAL, Arun K; JAIN, Vanita  y  KUMAR, Rajesh. Validité de l'autopsie verbale dans la détermination des causes de mortinaissance. Bull World Health Organ [online]. 2011, vol.89, n.1, pp.31-40. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.10.076828.

OBJECTIF: Valider l'outil de l'autopsie verbale de l'Organisation mondiale de la Santé dans le cadre des mortinaissances en recourant au diagnostic hospitalier de la cause sous-jacente de la mortinaissance (modèle idéal) et comparer la part des mortinaissances attribuée à différentes causes spécifiques selon l'évaluation de l'hôpital d'une part, et l'autopsie verbale, d'autre part. MÉTHODES: Dans un hôpital de Chandigarh, nous avons étudié de manière prospective toutes les mortinaissances survenues du 15 avril 2006 au 31 mars 2008 et dont les causes avaient été diagnostiquées dans les 2 jours suivant l'évènement. Toutes les mères devaient avoir eu une grossesse d'une durée minimale de 24 semaines et résider dans un périmètre maximum de 100 km autour de l'hôpital. Pour réaliser l'autopsie verbale, les agents de terrain ont rendu visite aux mères 4 à 6 semaines après la mortinaissance. Les résultats de l'autopsie ont ensuite été examinés par deux obstétriciens indépendants et leurs divergences ont été résolues par l'engagement d'un troisième expert. Les causes des mortinaissances, telles que déterminées par l'évaluation hospitalière et par l'autopsie verbale, ont été comparées en fonction de leur fréquence. Résultats: L'évaluation hospitalière et l'autopsie verbale ont rapporté cinq causes sous-jacentes principales identiques de la mortinaissance: hypertension liée à la grossesse (30%), hémorragie ante partum (16%), pathologie maternelle sous-jacente (12%), malformations congénitales (12%) et complications obstétriques (10%). L'exactitude générale de l'autopsie verbale au regard du diagnostic hospitalier, pour les cinq causes principales de mortinaissance, était de 64%. Les aires sous la courbe de caractéristique de fonctionnement du récepteur étaient, pour les malformations congénitales, 0,91 (95% intervalle de confiance, IC: 0,83-0,97); les pathologies maternelles prégestationnelles, 0,75 (95% IC: 0,65-0,84); l'hypertension due à la grossesse, 0,76 (95% IC: 0,69-0,81); l'hémorragie ante partum, 0,76 (95% IC: 0,67-0,84) et les complications obstétriques, 0,82 (95% IC: 0,71-0,93). CONCLUSION: L'outil d'autopsie verbale de l'OMS en matière de mortinaissance peut fournir des estimations relativement bonnes des causes communes sous-jacentes de la mortinaissance chez les familles aux ressources limitées, pour lesquelles une cause de mortinaissance médicalement certifiée peut ne pas être disponible.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Inglés     · Inglés ( pdf )