SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.89 issue7Potential effect of the World Health Organization's 2011-2015 global leprosy strategy on the prevalence of grade 2 disability: a trend analysis author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

HUGHES, Barry B et al. Projections de résultats en matière de santé mondiale de 2005 à 2060 en utilisant le modèle prévisionnel intégré International Futures. Bull World Health Organ [online]. 2011, vol.89, n.7, pp. 478-486. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.10.083766.

OBJECTIF: Développer un modèle intégré de prévision sanitaire s'intégrant dans le système de modélisation International Futures (IFs). MÉTHODES: Le modèle IFs commence avec les relations historiques entre le développement économique et social et la mortalité par cause utilisées par le projet Charge globale de la morbidité, mais il élabore des prévisions à partir de projections endogènes de ces agents en réintégrant des données, comme la population et la croissance économique, aux corrélations aval des résultats sanitaires. Le système hybride IFs ajoute des formulations structurelles alternatives pour des causes mal prises en compte par les modèles de régression et rend compte de modifications dans des facteurs proches de risque sanitaire. Les prévisions sont faites pour 2100 mais les résultats sont exprimés pour 2060. RÉSULTATS: Le modèle de base prévoit que les morts par maladies contagieuses (MC) baisseront de 50%, tandis que les morts par maladies non contagieuses (MNC) et par blessures feront plus que doubler. Une forte convergence dans l'espérance de vie se produira entre les différents pays. Les fluctuations de la production agricole dues au climat entraîneront un léger excès de mortalité infantile par MC, bien que d'autres approches climat-santé n'aient pas été explorées. Un scénario optimiste produira 39 millions de morts de moins en 2060 qu'un scénario pessimiste. Notre modèle de corrélation en aval suggère qu'un scénario optimiste entraînerait une augmentation du produit intérieur brut (PIB) par tête de 20%, malgré le milliard de personnes supplémentaires. L'Asie du Sud jouirait de la plus forte réduction relative de mortalité et de la plus importante croissance du PIB par tête qui en résultera. CONCLUSION: La prévision sanitaire intégrée à long terme nous aide à comprendre les liens entre la santé et les autres marqueurs de progrès humain et met en évidence des points d'action clés pour des améliorations futures.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English