SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.89 issue7Potential effect of the World Health Organization's 2011-2015 global leprosy strategy on the prevalence of grade 2 disability: a trend analysisCost-effectiveness of parenteral artesunate for treating children with severe malaria in sub-Saharan Africa author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

PAES-SOUSA, Rômulo; SANTOS, Leonor Maria Pacheco  and  MIAZAKI, Édina Shisue. Effets d'un programme de transfert d'argent conditionnel sur la nutrition des enfants au Brésil. Bull World Health Organ [online]. 2011, vol.89, n.7, pp. 496-503. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.10.084202.

OBJECTIF: Examiner l'association entre le programme brésilien Bolsa Familia (BFP), qui est le plus grand programme de transfert d'argent conditionnel au monde, et les indicateurs anthropométriques de l'état nutritionnel chez les enfants. MÉTHODES: Grâce à l'opportunité offerte par les campagnes de vaccination, le gouvernement brésilien promeut les Journées de la Santé et de la Nutrition afin d'évaluer la prévalence des déficits anthropométriques chez les enfants. Les données recueillies sur la période 2005-2006 auprès de 22 375 enfants pauvres de moins de 5 ans ont été utilisées pour estimer les résultats nutritionnels chez les bénéficiaires du programmeBolsa Familia. Toutes les variables étudiées, c'est-à-dire le poids à la naissance de l'enfant, l'absence de certificat de naissance, le niveau d'éducation et le sexe du chef de famille, l'accès à l'électricité et à l'eau courante, la taille pour l'âge, le poids pour l'âge et le poids pour la taille, ont été converties en variables binaires pour une analyse de régression. RÉSULTATS: Les enfants issus de familles bénéficiant du BFP avaient 26% de plus de chances d'avoir une taille normale pour leur âge que les enfants issus de familles n'en bénéficiant pas. Cette différence s'applique également au poids pour l'âge. Aucun déficit de poids pour la taille significatif du point de vue statistique n'a été détecté. La stratification par groupe d'âge a révélé 19% et 41% de probabilités supplémentaires d'avoir une taille normale pour l'âge à 12-35 et 36-59 mois, respectivement, chez les enfants bénéficiant du programme Bolsa Familia, et aucune différence à 0-11 mois. CONCLUSION: Le programme BFP peut être à l'origine de meilleurs résultats nutritionnels chez les enfants âgés de 12 à 59 mois. Des études longitudinales sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English