SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.89 issue10Excess child mortality after discharge from hospital in Kilifi, Kenya: a retrospective cohort analysis author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

DELGERMAA, Vanya et al. Les décès mondiaux par mésothéliome rapportés à l'Organisation mondiale de la Santé entre 1994 et 2008. Bull World Health Organ [online]. 2011, vol.89, n.10, pp. 716-724. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862011001000010.

OBJECTIF: Réaliser une analyse descriptive des décès par mésothéliome, rapportés à l'échelle mondiale entre 1994 et 2008. MÉTHODES: NNous avons extrait les données sur les décès par mésothéliome rapportés à la base de données de mortalité de l'Organisation mondiale de la Santé depuis 1994, lorsque la maladie a été enregistrée pour la première fois. Nous avons également cherché des informations à partir d'autres sources en langue anglaise. Les taux de mortalité brut et ajusté selon l'âge ont été calculés, et les tendances de la mortalité ont été évaluées à partir de la modification du pourcentage annuel du taux de mortalité ajusté selon l'âge. RÉSULTATS: Au total, 92 253 décès par mésothéliome ont été signalés par 83 pays. Les taux de mortalité brut et ajusté selon l'âge étaient de 6,2 et 4,9 par million d'habitants, respectivement. Le taux de mortalité ajusté selon l'âge a augmenté de 5,37% par an et a, par conséquent, plus que doublé au cours de la période d'étude. L'âge moyen au décès était de 70 ans et le ratio hommes-femmes était de 3,6:1. La distribution de la maladie selon le site anatomique était la suivante: plèvre, 41,3%; péritoine, 4,5%; péricarde, 0,3%, et sites non précisés, 43,1%. La répartition géographique des décès était biaisée vers les pays à revenus élevés: lesÉtats-Unis d'Amérique en ont signalé le plus grand nombre, tandis que plus de 50% de tous les décès sont survenus en Europe. En revanche, moins de 12% des décès sont survenus dans les pays à revenus faible et moyen. La tendance générale du taux de mortalité ajusté selon l'âge était en augmentation en Europe et au Japon, mais en baisse aux États-Unis. CONCLUSION: Le nombre de décès par mésothéliome rapportés et le nombre de pays rapportant des décès ont augmenté au cours de la période d'étude, probablement en raison d'une meilleure identification de la maladie et d'une augmentation de l'incidence. Les différentes tendances au cours du temps observées entre les pays peuvent être une indication précoce du fait que la charge de morbidité se déplace lentement vers les personnes qui ont plus récemment utilisé l'amiante.

        · abstract in English | Arabic | Chinese | Russian | Spanish     · text in English     · pdf in English