SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.90 issue3Elimination of paediatric HIV in KwaZulu-Natal, South Africa: large-scale assessment of interventions for the prevention of mother-to-child transmissionCommunity case management of childhood illnesses: policy and implementation in Countdown to 2015 countries author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

MPHATSWE, W et al. Amélioration des informations sur la santé publique: une intervention sur la qualité des données dans le KwaZulu-Natal (Afrique du Sud). Bull World Health Organ [online]. 2012, vol.90, n.3, pp. 176-182. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862012000300009.

OBJECTIF: Évaluer l'effet d'une intervention visant à améliorer la qualité des données utilisées pour contrôler la prévention de la transmission de la mère à l'enfant (PMTCT) du virus de l'immunodéficience humaine en Afrique du Sud. MÉTHODES: L'étude a concerné 58 cliniques prénatales et 20 salles d'accouchement (37 urbaines, 21 rurales et 20 semi-urbaines) de la province du KwaZulu-Natal, qui ont fourni des services PMTCT et reporté les données au système d'information sanitaire du district. L'intervention d'amélioration de la qualité des données, mise en place entre mai 2008 et mars 2009, a impliqué une formation à la collecte des données et au retour d'information du personnel d'information sanitaire et des gestionnaires de programme, ainsi que des vérifications de données mensuelles et des audits de données dans les centres de soins. Les données de 6 éléments de données utilisés pour contrôler les services PMTCT et enregistrés dans le système d'information ont été comparées aux données sources des registres des centres de soins avant, pendant et après l'intervention. L'exhaustivité des données (c'est-à-dire leur présence dans le système) et leur précision (représentant 10% de leur valeur réelle) ont été évaluées. RÉSULTATS: Le niveau d'exhaustivité des données a augmenté de 26% avant l'intervention à 64% après celle-ci. De même, la proportion des données dans le système d'information, qui sont considérées précises, a augmenté de 37% à 65% (P < 0,0001). De plus, la corrélation entre les données du système d'information et les données des registres des centres de soins est passée de 0,54 à 0,92. CONCLUSION: Une intervention d'amélioration des données, simple et pratique, a permis d'augmenter considérablement l'exhaustivité et la précision des données utilisées pour contrôler les services PMTCT en Afrique du Sud.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English