SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.90 issue3External quality assessment of national public health laboratories in Africa, 2002-2009The global burden of cholera author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

ENGMANN, C et al. Les sages-femmes pour répondre aux questions de l'autopsie verbale périnatale dans les pays à revenu faible et moyen: une alternative viable?. Bull World Health Organ [online]. 2012, vol.90, n.3, pp. 200-208. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.1590/S0042-96862012000300012.

OBJECTIF: Évaluer la faisabilité du recours aux sages-femmes (au lieu des mères endeuillées) pour répondre aux questions de l'autopsie verbale périnatale. MÉTHODES: Des entretiens d'autopsie verbale en cas de décès néonataux précoces et de mort à la naissance ont été menés séparément chez des mères (norme de référence) et chez des sages-femmes dans 38 communautés de 4 pays en voie de développement. La concordance entre les réponses des mères et des sages-femmes a été calculée pour l'ensemble des questions, pour les catégories de questions et pour les questions individuelles. On a évalué la sensibilité et la spécificité des questions individuelles aux sages-femmes en tant que personnes interrogées. RÉSULTATS: Pour les décès néonataux précoces, la concordance sur toutes les questions a atteint 94%. Elle était d'au moins 95% pour plus de la moitié des questions sur les antécédents médicaux maternels, l'accouchement et les caractéristiques du nouveau-né. La concordance sur une question donnée n'a jamais été inférieure à 80%. La sensibilité et la spécificité variaient selon les questions individuelles, et 80% d'entre elles présentaient une sensibilité d'au moins 80% et une spécificité d'au moins 90%. Pour les enfants morts-nés, la concordance sur l'ensemble des questions était de 93%. Elle était supérieure ou égale à 95%, plus de la moitié du temps, pour les questions sur l'accouchement, le lieu de la naissance et les caractéristiques de l'enfant mort-né. La sensibilité et la spécificité variaient selon les questions individuelles. Plus de 60% des questions présentaient une sensibilité d'au moins 80%, et plus de 80% d'entre elles une spécificité d'au moins 90%. Dans l'ensemble, les causes de la mort établies par autopsie verbale étaient similaires, quelle que soit la personne interrogée. CONCLUSION: Les sages-femmes peuvent replacer les mères endeuillées et répondre aux questions de l'autopsie verbale. Les questions des questionnaires d'autopsie verbale harmonisés existants nécessitent une amélioration supplémentaire, car généralement, leur sensibilité et leur spécificité diffèrent grandement.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English