SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.90 issue7Estimating the cost of new public health legislation author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

FORD, Nathan et al. Résultats du traitement de l'hépatite C chronique dans les pays à revenu faible et moyen: évaluation systématique et méta-analyse. Bull World Health Organ [online]. 2012, vol.90, n.7, pp. 540-550. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.11.097147.

OBJECTIF: Évaluer l'efficacité du traitement de l'infection par le virus de l'hépatite C (VHC) dans les pays à revenu faible et moyen et identifier les facteurs associés aux résultats positifs. MÉTHODES: Nous avons effectué une évaluation systématique et une méta-analyse des études sur les programmes de traitement du VHC dans les pays à revenu faible et moyen. Le résultat principal consistait en une réponse virologique soutenue (RVS). Les facteurs liés aux résultats du traitement ont été identifiés à l'aide d'une analyse de méta-régression des effets aléatoires. RÉSULTATS: L'analyse portait sur les données de 12 213 patients inclus dans 93 études provenant de 17 pays différents. Le taux de RVS général était de 52% (intervalle de confiance de 95%, IC: 48-56). Pour les études dans lesquelles les patients étaient principalement atteints par le VHC de génotype 1 ou 4, le taux de RVS groupé était de 49% (IC de 95%: 43-55). Ce taux était largement inférieur à celui de 59% (IC de 95%: 54-64) présenté dans les études dans lesquelles les patients étaient principalement atteints par d'autres génotypes (P = 0,012). Les facteurs liés aux résultats positifs incluaient le traitement à l'interféron pégylé et à la ribavirine, l'infection à un VHC de génotype autre que 1 ou 4 et l'absence de lésions au foie ou d'infection par le virus de l'immunodéficience humaine initialement. Aucune différence significative dans le taux de RVS n'a été observée entre les traitements de ribavirine adaptés au poids et ceux à dose fixe. Dans l'ensemble, 17% (IC de 95%: 13-23) des effets indésirables ont entraîné une interruption du traitement ou une modification des doses, tandis que 4% (IC de 95%: 3-5) d'entre eux ont entraîné un abandon du traitement. CONCLUSION: Les résultats du traitement de l'infection du VHC dans les pays à revenu faible et moyen étaient similaires à ceux qui étaient indiqués dans les pays à revenu élevé.

        · abstract in English | Spanish     · text in English     · pdf in English