SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.90 issue9Implementing early infant diagnosis of HIV infection at the primary care level: experiences and challenges in Malawi author indexsubject indexarticles search
Home Page  

Bulletin of the World Health Organization

Print version ISSN 0042-9686

Abstract

COULBORN, Rebecca Marie et al. Faisabilité de l'utilisation de la téléradiologie pour améliorer le dépistage et la gestion des cas de tuberculose dans un hôpital de district au Malawi. Bull World Health Organ [online]. 2012, vol.90, n.9, pp. 705-711. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.11.099473.

PROBLÈME: Le Malawi connaît l'un des taux les plus élevés au monde d'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) (10,6%), et le Sud du Malawi, où se trouve le district de Thyolo, porte le fardeau le plus lourd du pays (14,5%). La tuberculose, fréquente chez les personnes infectées par le VIH, nécessite un diagnostic radiologique. Pourtant, le Malawi ne dispose pas de radiologues dans le secteur public. Cela empêche un diagnostic rapide et précis et accroît la morbidité et la mortalité. APPROCHE: Médecins Sans Frontières, en collaboration avec le ministère de la Santé du Malawi, a mis en œuvre un service de téléradiologie dans le district de Thyolo, pour aider le personnel clinique à interpréter les images radiologiques et à établir un diagnostic. ENVIRONNEMENT LOCAL: Les 600 000 habitants du district de Thyolo sont, pour la plupart, des agriculteurs disposant du minimum vital, ou des migrants vivant dans l'extrême pauvreté. Les établissements sanitaires se composent d'un hôpital public et de 38 centres de santé primaires. Le manque de personnel et l'absence de radiologues rendent le diagnostic de la tuberculose difficile dans une population où cette maladie affecte 66% des patients atteints de l'infection par le VIH. CHANGEMENTS SIGNIFICATIFS: De septembre 2010 à 2011, 159 images (de 158 patients) ont été examinées par téléradiologie. La téléradiologie a changé la prise en charge de 36 patients (23,5% des cas). Deux (1,3%) d'entre eux étaient des cas de tuberculose pulmonaire que le personnel clinique ne soupçonnait pas auparavant. En outre, l'examen du radiologue a corrigé un diagnostic de tuberculose erroné et évité un traitement inapproprié chez 16 patients (10,5%). LEÇONS TIRÉES: La téléradiologie peut améliorer le diagnostic et la gestion des cas de tuberculose, en particulier si des critères d'identification sont développés pour les patients les plus adaptés à une orientation vers des centres spécialisés, et que le radiologue connaît bien les ressources et les problèmes de santé locaux. Désigner un point de convergence clinique pour la téléradiologie assure la pérennité du projet. Le personnel a besoin de temps pour s'adapter à un nouveau programme de téléradiologie.

        · abstract in English | Arabic | Chinese | Russian | Spanish     · text in English     · pdf in English