SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.90 número10Rotavirus mortality in India: estimates based on a nationally representative survey of diarrhoeal deathsThe impact of new tuberculosis diagnostics on transmission: why context matters índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Page  

Serviços Personalizados

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Bulletin of the World Health Organization

versão impressa ISSN 0042-9686

Resumo

FRICKE, TR et al. Coût global de correction d'une déficience visuelle induite par une erreur de réfraction non corrigée. Bull World Health Organ [online]. 2012, vol.90, n.10, pp. 728-738. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.12.104034.

OBJECTIF: Estimation du coût global de mise en place et de fonctionnement des établissements de traitement de la réfraction et de formation nécessaires pour fournir des soins à toutes les personnes souffrant actuellement de troubles de la vision résultant d'une erreur de réfraction non corrigée. MÉTHODES: Le coût global de la correction des erreurs de réfraction a été estimé à l'aide des données sur la population, de la prévalence de la pathologie et du nombre de professionnels de la réfraction existant dans les différents pays, des coûts de mise en place et de fonctionnement des programmes éducatifs pour les praticiens et du coût de création et de gestion des établissements de soins pour la réfraction. Les hypothèses retenues veillaient à ce que les coûts ne soient pas sous-estimés et un seuil de coûts maximum a été calculé en utilisant les cas de figure les plus chers pour chaque hypothèse. RÉSULTATS: On a estimé à environ 158 millions le nombre de cas de déficience de la vision de loin et à 544 millions le nombre de cas de déficience de la vision de près due à un trouble de la réfraction dans le monde entier en 2007. Environ 47 000 nouveaux réfractionnistes cliniques en exercice à temps plein et 18 000 centres ophtalmiques seraient nécessaires pour fournir des services de soins de la réfraction à ces patients. Le coût global de formation du personnel supplémentaire et de mise en place, d'entretien et d'exploitation des installations de soins de réfraction nécessaires a été estimé à environ 20 milliards de dollars américains (US $) et le coût maximum était de 28 milliards US $. La perte estimée de produit intérieur brut mondial en raison de troubles de la vision de loin causés par la réfraction était de 202 milliards US $ par an. CONCLUSION: Le coût de mise en place et de fonctionnement des établissements de soins de la réfraction et de formation nécessaires pour faire face aux troubles de la vision résultant de pathologies de la réfraction représente une faible proportion de la perte globale de la productivité associée à cette déficience visuelle.

        · resumo em Inglês | Espanhol     · texto em Inglês     · pdf em Inglês