SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.90 número10Mortality measures from sample-based surveillance: evidence of the epidemiological transition in Viet NamOseltamivir storage, distribution and dispensing following the 2009 H1N1 influenza outbreak in Mexico índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Page  

Serviços Personalizados

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Bulletin of the World Health Organization

versão impressa ISSN 0042-9686

Resumo

HERMAN-ROLOFF, Amy; BAILEY, Robert C  e  AGOT, Kawango. Facteurs associés à l'innocuité de la circoncision masculine médicale volontaire dans la province de Nyanza, Kenya. Bull World Health Organ [online]. 2012, vol.90, n.10, pp. 773-781. ISSN 0042-9686.  http://dx.doi.org/10.2471/BLT.12.106112.

OBJECTIF: Déterminer les facteurs associés à l'incidence des effets indésirables liés à la circoncision masculine médicalisée volontaire (CMMV) dans le cadre de la prévention de l'infection par le VIH dans la province de Nyanza, Kenya. MÉTHODES: Une surveillance passive des sujets masculins de 12 ans et plus ayant subi une CMMV entre novembre 2008 et mars 2010 dans 16 cliniques de trois districts a été réalisée afin de détecter l'incidence d'effets indésirables pendant et après l'acte chirurgical. Un sous-groupe de participants a été sélectionné de manière aléatoire pour une surveillance postopératoire active et était contrôlé quant aux effets indésirables par le biais d'un entretien approfondi à domicile et d'un examen génital 28 à 45 jours après l'opération. Il a été procédé à une évaluation des indicateurs de performance de 167 prestataires de CMMV. RÉSULTATS: Le taux d'événements indésirables était de 0,1% pendant l'opération et de 2,1% après l'opération chez les participants du système clinique (n = 3705), et de 7,5% après l'opération chez les participants sous surveillance active (n = 1449). La concordance entre les systèmes était modérée (κ: 0.20; intervalle de confiance, IC: 0,09-0,32). Les prestataires ayant effectué plus de 100 procédures ont obtenu des taux d'événements indésirables de respectivement 0,7% et 4,3% pour le système clinique et les systèmes de surveillance active, et ont diminué la probabilité de réalisation d'une procédure susceptible de générer des effets indésirables. En outre, la durée moyenne de l'acte a été réduite de 24,0 à 15,5 minutes par l'expérience du prestataire. Parmi les prestataires ayant réalisé au moins 100 actes, le personnel infirmier et les médecins ont fourni des services équivalents. CONCLUSION: Afin de réduire le taux d'effets indésirables, il convient de s'assurer que les prestataires acquièrent un niveau souhaité d'expérience avant de réaliser des procédures non supervisées. Les événements indésirables observés par le prestataire, ainsi que ceux perçus par le patient, devraient tous deux faire l'objet d'une surveillance.

        · resumo em Inglês | Espanhol     · texto em Inglês     · pdf em Inglês